Ellis Atekpe: France in Ghana represents a trade and development partner

Ellis Atekpe: France in Ghana represents a trade and development partner

[toggle title=”En Français” state=”close”]Qu’est-ce que la France représente pour vous ? Chaque fois que je pense à la France, je me souviens des valeurs qu’elle prône – Liberté, Egalité et Fraternité. C’est un mode de vie qui imprègne sa culture riche en histoire et en arts, sans parler de ceux de la table (cuisine, vins, champagne et cognacs). Je me rappelle de l’architecture de Paris et de ses nombreux sites d’importance historique, ses musées tels que Le Louvre, l’agencement de la ville qui rayonne, depuis l’Arc de Triomphe jusqu’à l’avenue des Champs-Élysées, en passant par l’obélisque égyptien, la Place de la Concorde, le Musée du Louvre, et les croisières le long de la Seine. La France représente la nation de ceux qui réussissent, d’avant-gardistes dans le domaine des arts et des lettres. La planification urbaine et l’architecture de la ville de Paris m’ont particulièrement frappé venant du Ghana.

Est-ce que votre activité/entreprise a un lien avec la France ? Ghana Home Loans (une entreprise que j’ai cofondée il y a 10 ans, après avoir travaillé à HFC Bank où j’étais le chef des opérations de prêts hypothécaires) a contracté une facilité de crédit de Proparco, filiale dédiée au secteur privé de l’AFD, le bras financier du gouvernement français dans sa politique de l’aide. L’accès aux financements à long terme reste un défi sur le marché financier ghanéen et l’intervention des institutions du développement est importante pour la croissance du secteur. Résoudre le déficit de logements au Ghana reste un sujet de discussion ; et, avec l’AFD, nous avons trouvé un partenaire prêt à influencer le débat. Nous continuons à travailler ensemble d’une manière orientée. Pour vous, qu’est-ce que « France au Ghana » représente ? La France au Ghana est un partenaire à la fois commercial et en matière de développement, via une multitude d’entreprises telles que SG, Total, Air Liquide, L’Oréal, Accor Accra City Hôtel, Bolloré et plus encore.

Ce sont des noms familiers de sociétés françaises opérant au Ghana. Sur le plan culturel, il y a aussi l’Alliance française qui produit une multitude de programmes et d’artistes, etc. Du côté du développement, je pense à l’AFD et à ses interventions dans la production de l’hévéa et de l’huile de palme, la rénovation du barrage de Kpong et le financement de l’extension du réseau de GRIDCO. La Chambre de Commerce française au Ghana me vient aussi à l’esprit. Tous évoquent une présence forte de la France au Ghana. Quelles sont vos expériences en France ou avec la France ? J’ai participé au programme annuel du CEFEB il y a un certain temps, que j’ai trouvé très intéressant, et obtenu un diplôme de l’Université La Sorbonne.

Les professeurs sont expérimentés et à l’origine d’une foule de publications. Leur approche est fondée sur la manière pratique et descriptible de transmettre leur expérience, ce qui m’a été très utile. Les Docks, le site du CEFEB à Marseille, m’a également laissé une impression durable de par son histoire : un ancien entrepôt transformé en un centre d’affaires et éducatif avec une vue magnifique sur les navires qui arrivent à quai, dans le port à côté … Les anciens étudiants du CEFEB ont formé une association, « les Cefebistes » composée de cadres supérieurs du secteur public et privé, qui se réunissent pour réseauter et s’informer. L’agence de l’AFD à Accra nous soutient et nous participons régulièrement aux activités qu’elle organise, comme par exemple le 30ème anniversaire de l’agence l’an dernier.

Quelle est votre opinion sur la relation France-Ghana ? La France a une forte représentation au Ghana, même si nous sommes un pays anglophone et je crois que cela augure bien d’une meilleure intégration régionale. L’engagement de la France dans la sous-région est évident et louable. Le Ghana en tant que nation a besoin d’identifier quels sont avec la France les secteurs d’intérêt mutuel et les avantages concurrentiels à développer ensemble. Autre Mon expérience de la France a été fantastique. Je me retrouve souvent à soutenir les équipes françaises dans les compétitions internationales lorsque le Ghana n’est pas représenté dans un tournoi. Je retourne en France aussi souvent que possible et, d’ailleurs, je me réjouis d’y retourner passer des vacances cet été. Je suis un lecteur assidu, j’aime voyager et découvrir de nouveaux endroits. Je suis marié et père de deux enfants.[/toggle]

Ellis Atekpe Executive Director, Mortgage Operations Ghana Home Loans
Ellis Atekpe, Executive Director, Mortgage Operations Ghana Home Loans.

What does France represent for you?
Whenever I think of France, I cast my mind to the values it extols – liberté, égalité et fraternité. It’s a way of life which permeates its rich culture, history, arts, food and drinks – wines, champagne & cognacs. I recall the architecture of Paris and its numerous sites of historical significance, museums such as Le Louvre, the layout of the city radiating from Arc de Triomphe down Avenue des Champs Elysée to the Egyptian Obelisk at Place de Concorde, and onward to Musée du Louvre, and cruises along the river Seine. France represents a nation of achievers and forward thinkers of literary significance and the arts. Paris’ town planning and architecture particularly struck me coming from Ghana.

Does your activity/business have a link with France?
Ghana Home Loans (a company I co-founded 10 years ago, having previously worked at HFC Bank where I was the Head of Mortgage Operations) took a debt facility from Proparco which is the private sector focused subsidiary of AFD, the lending arm of the French government in its aid policy.

Access to long term funding remains a challenge in our market and the intervention of such developmental funding institutions is important to the growth of the sector. Addressing the housing deficit in Ghana remains a topic for discussion; however in AFD we have found a partner willing to impact the sector positively in the provision of low income housing. We continue to work together in a result oriented manner.

For you, what does « France in Ghana » represent?
France in Ghana represents a trade and development partner through a host of businesses such as SG, Total, Air Liquid, L’Oreal, Accor Accra City Hotel, Bolloré and more. Those are household names of French companies operating in Ghana. On the cultural side, Alliance Francaise which produces a host of programs and artists, etc. On the developmental side, I think of AFD and its interventions in the rubber and oil palm production, the retrofit of the Kpong Dam and funding of GRIDCO’s network extension. The France Chamber of Commerce in Ghana also comes to mind. All these speak loudly of France’s presence in Ghana.

What are your experiences in France or with France?
I participated in a worthwhile annual CEFEB programme a while ago where I obtained a certificate from Sorbonne University. The professors were very experienced within industry and had a wealth of publications to their credit. Their approach was focused on conveying their experience in a practical and relatable manner which has served me well. The CEFEB programme at the Docks in Marseilles also left a lasting impression on me on account of its history: an old warehouse converted into a business and educational centre with great view of ships coming in to dock at the harbor nearby…

The past students of CEFEB have an association, the “Cefebiste” which is made up of senior executives from the private and public sectors, coming together to network. The AFD has been very supportive of the association and we have been playing our part in AFD’s activities, for instance during the 30th anniversary of the AFD Resident Mission last year.

What is your view regarding Ghana France relationship?
France has a strong representation in Ghana even though we are an Anglophone country and I believe this bodes well for better regional integration. France’s commitment to the sub region is evident and laudable. Ghana as a nation needs to identify sectors of mutual interest and competitive advantage to develop, to our mutual benefit.

Other
My experiences in France have been tremendous. I find myself supporting French teams in international competitions when Ghana is not represented in a tournament. I return to France as often as I can and, in fact, I look forward to vacationing there during this summer.

I am an avid reader and I enjoy travelling and discovering new places.

I’m married with 2 children.

Source: French Embassy Accra

Related Posts

Translate »